Témoin de Sa Grâce

Témoin de Sa Grâce



jeudi 19 juillet 2012

23 - La charité, telle une personne.

Bien-aimés, dans le précédent message le Seigneur m'avait mis à coeur, s'Il le permettait le moment voulu, d'approfondir la richesse qui va bien au-delà des versets eux-mêmes, du passage des Ecritures que voici :
1 CORINTHIENS 13 : 4-7
    4 " La charité est patiente, elle est pleine de bonté ; la charité n'est point envieuse ; la charité ne se vante point, elle ne s'enfle point d'orgueil,
    5   elle ne fait rien de malhonnête, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s'irrite point, elle ne soupçonne point le mal,
    6   elle ne se réjouit point de l'injustice, mais elle se réjouit de la vérité ;
    7   elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout."

La charité, qui est l'Amour de Dieu et de son prochain, nous est présentée comme une personne, sachant régler ses pensées, ses paroles et ses actes parce qu'ils émanent d'un caractère parfait, et d'une communion profonde avec le Père.

Cette personne est, et elle n'est point.
Elle fait et elle ne fait point : elle se garde.

Elle est remplie du Saint-Esprit et le fruit de l'Esprit est son caractère.

Elle choisit et marche,
selon la loi d'amour et de justice de Dieu : la vérité, la patience, la bonté, l'humilité, la sainteté, la foi, la miséricorde et la compassion.

Bien-sûr, nous reconnaissons en elle, Jésus, le Fils de Dieu, notre modèle parfait.

Par ailleurs, nous savons que l'objectif de Dieu pour nous, c'est de nous rendre semblable à l'image de son Fils.
ROMAINS 8 : 29
      " Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères."

C'est à la nouvelle naissance que Dieu nous communique par le Saint-Esprit sa nature et nous rend participant de la nature divine, une même plante avec Jésus-Christ.

ROMAINS 6 : 3-7
   3 " Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés ?
   4   Nous avons été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ par la gloire du Père, de même nous aussi, nous marchions en nouveauté de vie.
   5   En effet, si nous sommes devenus une même plante (de la même origine) avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection,
   6   sachant que notre vieil homme (l'homme corrompu par son esprit dégénéré, le péché étant entré dans l'homme) a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclave du péché ;
   7  Car celui qui est mort est libre du péché."

1 PIERRE 1 : 3
      " Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts..."

Ce qu'il faut savoir, c'est que, sur les trois parties qui composent notre être tout entier :
l'esprit, l'âme, le corps,
seul notre esprit est régénéré à la nouvelle naissance.

Le mot grec employé pour régénéré, est anagennao, qui veut dire, produire de nouveau, né de nouveau, renouvelé.

Notre esprit est crée pur, saint, juste et parfait, comme à son origine avant le péché d'Adam et Eve : il est changé pour une nouvelle vie en conformité avec la volonté de Dieu.
Il n'est plus privé de la gloire de Dieu.

Dans ROMAINS 3 : 23, nous lisons:
       " Car tous (les hommes) ont péché et sont privés de la gloire de Dieu (le Saint-Esprit)"

Donc, le Saint-Esprit nous ait donné, notre esprit est régénéré par la Vie Eternelle, la Vie de Résurrection que le Saint-Esprit nous communique.

1 CORINTHIENS 6 : 19
     " Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?"

Nos "coeurs sont purifiés d'une mauvaise conscience et notre corps lavé d'une eau pure", selon HEBREUX 10 : 22


En conséquence, à la nouvelle naissance, aussitôt que notre esprit est régénéré, né de nouveau, il est assis en Jésus-Christ dans les lieux célestes, comme l'atteste la parole de Dieu :
EPHESIENS 2 : 4-7
    4 " Mais Dieu qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés,
    5   nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés) ;
    6   il nous a ressuscités ensemble (une même plante avec Lui), et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes en Jésus-Christ,
    7   afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ."

ALLELUIA ! GLOIRE A DIEU  !

Rappelons-nous toujours, notre position céleste en Christ, elle est spirituelle et elle est permanente.
Il ne tient qu'à nous de la conserver en travaillant à notre salut avec crainte et tremblement, en gardant la foi, car "c'est en espérance" que nous sommes"sauvés", selon ROMAINS 8 : 24


     " Vous obtiendrez le salut de vos âmes pour le prix de votre foi."  
1 PIERRE 1 :9

Lorsque nous nous convertissons à Jésus-Christ, que nous lui offrons nos coeurs et nos vies, Il devient notre Maître.

Nous devenons des disciples (des suiveurs) qui doivent se laisser enseigner par Lui, par Sa parole et Son Esprit ; également par les serviteurs qu'Il suscite dans les différents ministères, tels qu'apôtres, prophètes, docteurs, pasteurs et évangélistes.

Tout cela dans le but de notre édification personnelle et ecclésiale,
afin de devenir des Chrétiens  = "comme Christ" :
LUC 6 : 40
     " Le disciple n'est pas plus que le maître ; mais tout disciple accompli (katartizo) sera comme son maître."
La définition de katartizo, c'est : redresser, réparer, perfectionner, faire de quelqu'un ce qu'il doit être.

Nous devons avoir en nous le vif désir de penser, de parler et d'agir, comme notre Maître.

Un disciple accompli devient ce qu'il doit être, à l'image de son Maître qui est Christ, c'est-a-dire, semblable à l'image du Fils de Dieu.

N'oublions pas, également, que nous sommes entre les mains du potier, Dieu notre Père, pour qu'il nous façonne et fasse de nous des vases d'honneur, des vases d'or.


Nous comprenons maintenant que le perfectionnement dont nous avons besoin, se situe au niveau de notre âme et de notre corps. Et là nous sommes coopérateurs avec Christ, le Saint-Esprit et notre esprit régénéré.

Convenez avec moi, que là, il y a du travail...mais surtout de l'obéissance à la vérité.

Notre âme est à la fois, l'esprit, c'est-à-dire le principe vital par lequel notre corps est animé, et notre esprit rationnel, le pouvoir par lequel nous pensons, ressentons et décidons.

Elle est le siège de nos affections, de nos désirs, de nos émotions et de notre volonté, tandis que le coeur en est la source, parce qu'il est la source de nos pensées.

GENESE 6 : 5 
          " L"Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toute les pensées de leur coeurs se portaient chaque jour uniquement vers le mal."

MARC 7 : 21-23
      21 " Car c'est du dedans, c'est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres,
      22   les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie.
      23  Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans et souillent l'homme."

Notre âme reste au moment de la nouvelle naissance largement polluée, contaminée par tout ce qui a constitué notre nature humaine pécheresse.

Mais Dieu veut nous donner un coeur nouveau, créer en nous un coeur pur, changer sa source, pour que notre âme à son tour soit purifiée.

Pour cela, il faut obéir à la vérité :

1 PIERRE 1 : 22-25
    22 " Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre coeur, (nous le pouvons parce qu'il est aussi purifié en amont).
    23 puisque vous vous avez étés régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu."

Tout au long de notre vie, avant notre nouvelle naissance, notre âme a eu largement le temps de former des forteresses, des arguments, des raisonnements, toutes choses sur lesquelles on s'appuie, à travers l'idée de se tenir en sécurité.

Tout cela doit tomber, au fur et à mesure que le Saint-Esprit nous le montrera.

PROVERBES 1: 32-33 nous dit :
     32 "... la résistance des stupides les tue,
            Et la sécurité des insensés les perd.
     33   Mais celui qui m'écoute reposera avec assurance,
            Il vivra tranquille et sans craindre aucun mal."

                                CHRIST est notre paix et notre sécurité.

QUE  DIEU SOIT BENI  !

Bien-aimés, nous comprenons combien nous avons besoin de la parole de Dieu qui est esprit et vie, pour nous éclairer, nous sanctifier, nous édifier, redresser ce qui était tordu, et trancher.

HEBREUX 4 : 12
       " Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du coeur."

Nous avons besoin aussi des armes de Dieu.
(Voir EPHESIENS 6)

2 CORINTHIENS 10 : 4-5
     4 " Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser les forteresses.
     5    Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ."

La Vérité de la parole de Dieu détruit le mensonge du diable des pensées impures, de la sagesse humaine, terrestre, diabolique.

Amener toute pensée captive à l'obéissance de Christ, c'est,  
par l'épée de la parole de Dieu,
capturer l'esprit qui inspire, qui accompagne la pensée impure, pour lui faire fléchir les genoux devant Christ.
La pensée impure, sans son auteur, se trouve alors absorber, détruite par la Vérité de la parole de Dieu.

La parole insiste sur l'objet de nos pensées :

PHILIPPIENS 4 : 8
      " Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louanges soit l'objet de vos pensées."

COLOSSIENS 3 : 1-2
     1" Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu
     2   Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre."

Le mot affectionnez veut dire ici, diriger notre esprit, nos pensées, vers les choses célestes.

C'est notre responsabilité permanente, au niveau de notre âme, qui elle, n'a pas de position assise dans les lieux célestes.

Avant notre conversion,
c'était notre âme qui influençait notre esprit dans notre vie pratique.  
Maintenant notre âme doit être soumise à l'influence de notre esprit régénéré par le Saint-Esprit.

Car, notre âme, de plus en plus renouvelée, permettra à Christ de se manifester au travers de nous et d'accomplir la volonté de Dieu.

      " Christ en vous, l'espérance de la gloire."
COLOSSIENS 1 : 27

Pour cela, nous avons besoin de demeurer en Christ et que Christ demeure en nous, en recherchant son intimité et la communion avec Lui.

C'est le commandement de Jésus à ses disciples :
 JEAN 15 : 1-4
      1 " Je suis le vrai cep et mon Père est le vigneron.
      2    Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit.
      3    Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée.
      4    Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi."

Cela est possible parce que l'Esprit de Dieu en nous est plus fort que la mort. Certes le corps du péché a été détruit, comme nous l'avons vu, mais aussi longtemps que l'homme vivra dans son corps mortel la loi exerce son pouvoir sur lui, mais nous en sommes affranchis par la loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ.

Paul nous explique le processus de la loi du péché et nous donne aussi la raison de notre affranchissement :
ROMAINS 7 : 18-25
      18" Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est à dire dans ma chair : j'ai la volonté mais non le pouvoir de faire le bien.
      19   Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.
      20   Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fait, c'est le péché qui habite en moi.
      21  Je trouve donc en moi cette loi : quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi.

      22  Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur  ;

      23  mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.
      24  Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ?...
      25  Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur !..."

 (L'homme intérieur, c'est l'homme conforme à la nature de Dieu.)

Voilà la bonne nouvelle :
ROMAINS 8 : 1-14
       1 " Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.
       2    En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort.
       3    Car - chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force - Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché,
       4    et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit."
      5 " Ceux en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la terre, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit.
      6   Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix ;
      7   Car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas (elle n'obéit pas) à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas.
      8   Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu.

     9    Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, 
mais selon l'esprit*, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous
Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.

Remarquez ici, que le mot *esprit n'est pas écrit avec une majuscule, il ne s'agit donc pas du Saint-Esprit, mais de notre esprit régénéré, qui bien qu'assis dans les lieux célestes en Jésus-Christ, nous fait ici-bas, marcher en nouveauté de vie, et cela, si l'Esprit de Christ habite en nous.
Pour tout ceux qui l'ont reçu, prenons garde à ne pas l'éteindre.

  10   Et si Christ est en vous, le corps il est vrai, est mort à cause du péché, mais l'esprit est vie à cause de la justice.
   11   Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.
   12  Ainsi donc frères, nous ne sommes point redevable de la chair, pour vivre selon la chair.
   13  Si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez,
   14   car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu."

ALLELUIA !

Que Dieu nous garde et accomplissons ces commandements que Paul nous adresse dans :
ROMAINS 6 : 12-14
    12 " Que le péché ne règne point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises.
    13    Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité ; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice.
    14  Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce."

Bien-aimés, je termine cette exhortation à nous perfectionner et à nous sanctifier davantage avant l'enlèvement de l'Eglise, par cette bénédiction de Paul, que je m'adresse aussi :
    23 " Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ !
   24  Celui qui vous a appelés est fidèle et c'est lui qui le fera."
1 THESSALONICIENS 5 : 23-24


AMEN!

.