.

.

Témoin de Sa Grâce

Témoin de Sa Grâce



mercredi 26 septembre 2012

25 - La révélation des fils de Dieu.

Bien-aimés, nous sommes Bien-heureux dans la bénédiction de notre Père céleste si nous sommes saisis par Jésus-Christ,
en vue de la révélation des fils de Dieu.
C'est une des choses les plus importantes qui puisse nous arriver dans notre marche chrétienne, et nous allons voir comment, pourquoi et pour qui.

Paul, dit dans PHILIPPIENS 3 : 7-9, qu'après avoir mis sa confiance en la chair, a regardé les choses qui étaient pour lui des gains "comme une perte, à cause de Christ."

Il a eu la révélation de "l'excellence de la connaissance de Jésus-Christ", son Seigneur, pour lequel il a "renoncé à tout", regardant tout "comme de la boue, pour gagner Christ."
Paul voulait être trouvé en Jésus-Christ, non avec sa justice, "celle qui vient de la loi, mais avec celle qui vient de la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi."

Ainsi continue-t-il :
PHILIPPIENS 3 : 10
 " Afin de connaître Christ, et la puissance de la résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme* à lui dans sa mort."

Le mot grec "summorphoo" employé pour *conforme, tire son origine de "summorphos", qui signifie:
  --- être conforme à.
  --- recevoir la même forme que.

C'est très intéressant de comprendre cela pour saisir le prix de notre vocation céleste.

Paul développe sa pensée :
    12 " Ce n'est pas que j'aie déjà remporté le prix, ou que j'ai déjà atteint la perfection ; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j'ai été saisi* par Jésus-Christ.
    13   Frères, je ne pense pas l'avoir saisi ; mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant,
    14   je cours vers le but pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ."
PHILIPPIENS 3 :12-14

Le mot *saisi, en grec, "katalambano", veut dire ici :
   --- se saisir
        --- saisir quelque chose comme pour en faire son propre bien, s'approprier.

Comprenons, frères et soeurs, que comme Paul, un modèle pour nous dans la foi, nous devons nous aussi :
   --- renoncer à tout pour gagner Christ,
   --- courir vers le but en se laissant saisir par Christ pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ.

Yéhoshua veut que nous lui appartenions tout entiers.  Nous devons tout lui donner, même ce qui nous paraît bon.
LUC 9 : 23
   " Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge chaque jour de sa croix, et qu'il me suive."
LUC 14 : 33
  "Ainsi donc, quiconque d'entres vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple."

Nous voyons là qu'il y a deux conditions :
  ---une intérieure à nous-même
  ---une extérieure à nous-même.

C'est pourquoi, Il veut nous saisir pour nous façonner 
sur "son tour" pour que nous recevions la même forme que Christ qui s'est "dépouillé lui-même" de sa gloire, "en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes", 
"il s'est humilié lui-même",
selon PHILIPPIENS 2 : 7-8

Nous, au contraire, nous avons à nous laisser dépouiller 
 de notre "Ego", de notre "Moi"
pour laisser Christ apparaître en nous.

Notre part, c'est de l'accepter en nous humiliant sous la puissante main de Dieu.

C'est Lui qui fait cette oeuvre en nous.

Revêtons-nous d'humilité, car nous ne pouvons pas nous changer nous-mêmes ; " Dieu résiste aux orgueilleux, 
Mais il fait grâce aux humbles."
1 PIERRE 5 : 5

Rappelons-nous que notre "vieil homme" a été crucifié avec Christ à la croix.
Spirituellement, c'est accompli.
Alors pourquoi nous attacher à un cadavre ?

Je viens très récemment de le réaliser pleinement.

ROMAINS 6 : 4-6
   4 " Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père (le Saint-Esprit), de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.

   5  En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort (conformité = semblable :  ressemblance, en valeur, en égalité ou en identité), nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection.
   6  sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché."

Marcher en nouveauté de vie, c'est marcher en manifestant une Vie de résurrection, sous la puissance de la résurrection.

Frères et soeurs, Dieu nous aime et respecte le libre-arbitre dont Il nous a pourvu.

Il ne nous saisira pas s'Il ne voit pas dans notre coeur,
le désir sincère de Lui donner l'argile que nous sommes.
Nous devons être l'argile entre Les Mains du Potier, afin que Dieu puisse donner la forme qu'Il veut au vase que nous sommes.

Le Seigneur regarde au coeur, et  
"Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent",
selon 2 TIMOTHEE 2 : 19

Bien-aimés, nos vies ne nous appartiennent plus !

Le but de ceux qui sont vivants en Jésus-Christ,
c'est de partir au ciel, d'être au nombre de ceux qui seront enlevés comme l'Epouse, pour rejoindre notre Epoux bien-aimé dans les airs, vers la patrie céleste.

Le prix de notre vocation céleste, c'est la Vie Eternelle,
c'est notre salut offert en Jésus-Christ,
c'est Yéhoshua lui-même
qui a payé le prix de notre salut, c'est l'Arbre de Vie,
c'est le Prince de la vie.

Remporter le prix, c'est gagner Christ.

Pour cela, il faut apprendre à le connaître.

Jésus, s'adressant à son Père, dit :
  "Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent
toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ."
JEAN 17 : 3

Jésus de Nazareth est mort pour le pardon de nos péchés,
par son sang, nous avons été justifiés.
Jésus-Christ a vaincu la mort
Il est ressuscité pour notre rédemption, pour que nous connaissions la Vie de résurrection.

LOUE soit L'ETERNEL, le PRINCE DE LA VIE !

C'est pourquoi, bien-aimés, laissons-nous saisir par Christ 
 pour qu'Il opère en nous, le long processus de brisement de notre caractère charnel et d'émondage nécessaire pour porter plus de fruit.
Cela durera aussi longtemps que sera la durée de notre séjour sur cette terre.

Si depuis notre conversion, il n'y a aucune transformation de vie et de caractère, c'est qu'il y a un problème.

En fait, c'est le travail de l'Esprit de nous conduire à l'obéissance de Sa parole et de susciter dans nos coeurs de faire sa volonté, de lui plaire en toutes choses.

   "Il n'y a maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ". Dieu veut que nous marchions selon l'Esprit, car c'est pour ceux-là seulement,
qu'il n'y a plus de condamnation, selon ROMAINS 8 : 1

L'auteur de l'épître aux Hébreux a eu la révélation que Jésus "a appris, bien qu'il fût Fils, l'obéissance par les choses qu'il a souffertes."  HEBREUX 5 : 8

C'est Jésus homme qui a éprouvé l'angoisse dans le jardin de Gethsémané, face à l'épreuve qui l'attendait.
Mais Jésus Dieu savait l'oeuvre à accomplir, celle de la croix,
et malgré la pression intense qu'Il subissait dans son humanité,
l'Esprit l'a amené à se soumettre à la volonté de Son Père.

Après quoi il fût souverainement élevé par la gloire du Père.

MATTHIEU 26 : 36-39
  36 " Là-dessus, Jésus alla avec eux dans un lieu appelé Gethsémané, et il dit aux disciples : Asseyez-vous ici, pendant que je m'éloignerai pour prier.
  37   Il prit avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, et 
il commença à éprouver de la tristesse et des angoisses.
  38   Il leur dit alors : Mon âme est triste jusqu'à la mort ; restez-ici, et veillez avec moi.
  39   Puis ayant fait quelques pas en avant
("me portant vers ce qui est en avant", dit aussi Paul dans PHILIPPIENS 3 : 13, c'est une invitation à persévérer auprès de Dieu, dans les combats)
il se jeta sur sa face et pria ainsi : 
Mon Père, s'il est possible que cette coupe s'éloigne de moi !  
Toutefois, non pas ce que je veux, 
mais ce que tu veux."

Tout Chrétien, dont le nom est inscrit dans le livre de Vie, devra un jour ou l'autre passer à Gethsémané, mot qui veut dire "pressoir à huile".

Yéhoshua veut se saisir de nous pour nous "presser", comme il est fait avec des olives entières pour en extraire l'huile.

J'ai personnellement éprouvé d'avoir mon âme triste jusqu'à la mort.
Sous la pression du brisement de mon caractère charnel, j'étais cassée, je n'avais plus envie de rien, j'étais comme morte, jusqu'à ce que je comprenne que les erreurs que nous commettons, liées à notre caractère, sont permises par Dieu, inscrites bien avant la fondation du monde dans le plan de Dieu, pour que, ce qui est ténèbres en nous, soient exposées à la lumière.

Le brisement produit la mort pour que la puissance de la résurrection fasse son oeuvre de régénération.
Le Saint-Esprit a illuminé les yeux de mon coeur, j'ai compris mes incompréhensions et je me suis repentie.

GLOIRE A DIEU !

Bien-aimés, je vous exhorte par les compassions de Dieu,
à n'avoir aucune crainte d'avoir part à la communion des souffrances de Christ.

Elles ont été multiples pour Lui, elles seront multiples pour nous.

Même si vous êtes découragés, fatigués, sous les attaques de l'ennemi qui cherchera toujours à détruire l'oeuvre que nous sommes en Yéhoshua, sachez que Dieu est au contrôle de tout
et sait ce que nous pouvons supporter, même à Gethsémané, le pressoir à huile.

L'huile est l'image du Saint-Esprit et nous lisons dans :

ROMAINS 8 : 14-25
   14 " tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu.
   15   Et vous n'avez pas reçu un esprit de servitude, pour être dans la crainte (quelle qu'elle soit, même si dans le contexte du chapitre, il s'agit de la crainte de la mort) ; mais vous avez  reçu un Esprit d'adoption
par lequel nous crions : Abba ! Père !
   16   L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.
   17   Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, cohéritiers de Christ,  
si toutefois nous souffrons avec lui
(cf message sur ce blog : Souffrir avec Christ)
afin d'être glorifié avec lui
(Jésus a été glorifié après avoir souffert).
   18   J'estime que les souffrances du temps présent  
ne sauraient être comparées à la gloire a venir 
qui sera révélée pour nous.
   19   Aussi la création attend-elle avec un ardent désir 
la révélation* des fils de Dieu.
   20   Car la création (les cieux et la terre)
a été soumise à la vanité 
(ce qui est dépourvu de vérité et de convenance ou encore, perversité, dépravation)
non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise 
(= Satan, puisque "le monde entier est sous la puissance du malin", selon 1 JEAN 5 : 19),
   21   avec l'espérance qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu.
   22   Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création toute entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement.
(Celui du royaume de Dieu manifesté par la révélation des fils de Dieu et prophétiquement celui du royaume du monde qui seras remis éternellement à notre Seigneur et à son Christ, selon APOCALYPSE 11 : 15).
   23   Et ce n'est pas elle seulement ; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes
(Viens Seigneur Jésus, nous sommes fatigués de ce monde auquel nous n'appartenons plus) 
en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps.
   24   Car c'est en espérance que nous sommes sauvés
Or, l'espérance qu'on voit n'est plus espérance : ce qu'on voit peut-on l'espérer encore ?
  25    mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec persévérance."

Le mot grec" apokalupsis" employé pour  *révélation vient de "apokalupto" qui veut dire :
  --- mettre à nu
  --- révélation d'une vérité, instruction
          1. concernant les choses inconnues auparavant.
          2. usages d'événements (des réunions de réveil, par exemple), par lequel les choses (guérisons, miracles, délivrances de démons) ou la nature de certains (révélation des fils de Dieu) jusqu'ici cachées deviennent visibles à tous.

Ne vivons-nous pas ces choses, bien-aimés ?
Nous commençons sérieusement à les vivre, du moins tous ceux que Dieu appelle et qui ont des oreilles spirituelles pour entendre le message du temps délivré à ses fidèles serviteurs :

            Repentez-vous et revenez à Yéhoshua, à la Parole de Vérité, parce que Voici l'Epoux !!!

Que ce soit dans les réunions ou derrière nos écrans, à suivre sur http://www.tv2vie.org/  les enseignements,  
ne sommes-nous pas au bénéfice de ce puissant réveil que notre Dieu Seigneur et Sauveur, Yéhoshua, suscite partout dans les nations ?

QUEL DIEU GLORIEUX NOUS AVONS !
ALLELUIA !

Nous sommes la dernière génération qui voyons les signes de l'avènement si proche de Yéhoshua. Il viendra chercher  
une Epouse glorieuse qui sera dans le feu, qui marchera au milieu de la gloire de Dieu.

Déjà les trompettes sont à la bouche des anges.

Des prophètes et prophétesses sont mandatés par Dieu pour avertir son peuple de se tenir prêt et d'attendre avec une entière persévérance la glorieuse espérance de notre rédemption.

Attention cependant de prendre en compte la mise en garde de Jésus :

MATTHIEU 7 : 15-20
    15 "Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.
    16   Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ?
    17   Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.
    18   Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.
    19   Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.
    20   C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez."

Prenez courage, frères et soeurs ! et que Dieu nous garde.

APOCALYPSE 22 :17
  " Et l'Esprit et l'épouse disent : Viens. Et que celui qui entend dise : Viens. Et que celui qui a soif vienne ; que celui qui veut, prenne de l'eau de vie, gratuitement."

AMEN!

.