Témoin de Sa Grâce

Témoin de Sa Grâce



mercredi 14 mars 2012

19 - La foi en Jésus-christ.

Bien-aimés dans le Seigneur, dans ces temps de la fin,
la trompette sonne de plus en plus aux quatre coins de la planète, aussi recevons cet encouragement de Sa part,
à persévérer dans la foi en Jésus-Christ, afin d'avoir part 
à l'espérance qui nous est réservée : 
l'enlèvement de l'Eglise et l'héritage des Saints.

Paul écrit ceci :
   5  "C'est par la foi qu'Enoch fut enlevé pour qu'il ne vît point la mort, et qu'il ne parut plus parce que Dieu l'avait enlevé, car avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu'il était agréable à Dieu.
   6   Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur (celui qui paye le salaire)
de ceux qui le cherchent."
HEBREUX 11 : 5-6

Enoch avait reçu le témoignage qu'il était agréable à Dieu parce qu'il croyait en Dieu et qu'il marchait par la foi et non par la vue.

La définition de la foi, nous la lisons dans HEBREUX 11 : 1-3
   1  "Or, la foi est une ferme assurance des choses que l'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas.
   2   Pour l'avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable.
   3   C'est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu (GENESE 1),
en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles."

Pour ceux qui refusent de discerner Dieu dans sa création, comme les évolutionnistes,
Dieu leur réserve un jugement :
 18 " La colère de Dieu se révèle contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement  la vérité captive,
 19   car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître.
 20  En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables."
ROMAINS 1 : 18-20

La théorie de l'évolution, adoptée par les scientifiques et enseignée dans les manuels scolaires a un but occulte :
celui de détourner de la foi en Dieu, en renversant le fondement de la création.

Pour les amoureux de Jésus et de sa parole,
que votre foi reste ferme, parce que "la foi vient de ce que l'on entend et ce que l'on entend vient de la parole de Christ."
ROMAINS 10 : 17
Elle est la seule Vérité, n'en déplaise à certains.

C'est l'annonce de l'Evangile qui précède la foi, et c'est la lecture et la méditation quotidienne de la parole de Dieu qui l'entretiennent : L'Esprit agit alors avec la parole qui est puissance et vie.

Il s'en saisit pour accomplir l'oeuvre de la croix en nous, pour vivre pleinement une vie de résurrection.

ROMAINS 1 : 16-17
  16 " ... je n'ai point honte de l'Evangile : c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du grec,
  17   parce qu'en lui est révélé la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit :
Le juste vivra par la foi."

Cependant tous n'ont pas la foi, tous n'ont pas obéi à la bonne nouvelle.

Lorsque les disciples rencontrent Jésus ressuscité, Thomas était absent:
JEAN 20 : 24-25
  24 " Thomas, appelé Didyme, l'un des douze, n'était pas avec eux lorsque Jésus vint.
  25  Les autres lui dirent donc : Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit :
Si je ne vois dans ses mains la marque des clous,
et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous,
et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point."

Cela me fait penser aux trois reniements de Pierre, alors que le Père lui avait fait connaître
que Jésus était "le Christ, le Fils du Dieu vivant", selon MATTHIEU 16 : 16-17

LUC 22 : 31-34
  31 " Le Seigneur dit : Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment.
  32   Mais j'ai prié pour toi afin que ta foi ne défaille point ; et toi quand tu seras converti, affermis tes frères.
  33  Seigneur, lui dit Pierre, je suis prêt a aller avec toi et en prison et à la mort.
  34  Et Jésus lui dit : Pierre, je te le dis, le coq ne chantera pas aujourd'hui que tu n'aies nié trois fois de me connaître."

Pierre était sûrement sincère mais il ne savait pas qu'il y avait de la lâcheté dans son coeur.

Jésus a prié pour Pierre, mais parce qu'Il est ressuscité et vivant pour toujours, nous avons un  souverain sacrificateur éternel.
" C'est aussi pour cela qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur."
 HEBREUX 7 :25

Etabli sur la maison de Dieu, nous pouvons nous approcher de Jésus-Christ avec "un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d'une mauvaise conscience et le corps lavé d'une eau pure", selon  HEBREUX 10 : 22

En poursuivant notre lecture, recevons l'avertissement du Seigneur :
JEAN 20 :26-29
  26 " Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d'eux, et dit : 
La paix soit avec vous !
  27  Puis il dit à Thomas :
Avance ici ton doigt 
et regarde mes mains
avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté : 
et ne sois pas incrédule, mais croit.
  28  Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu !
  29  Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru !"

Thomas avait placé sa confiance dans la vue et le toucher,
mais la foi consiste à croire simplement, comme le fait un petit enfant.
MARC 10 : 14-15
Jésus dit :
 14 "Laisser venir à moi les petits enfants, et ne les empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.
 15  Je vous le dit en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n'y entrera point."

Thomas et Pierre, avaient suivi l'enseignement de Jésus, vécu avec Lui et avaient vu ses oeuvres faites en Dieu son Père.

Rappelons-nous comment Jésus éprouva la foi de Pierre
quand Il obligea les disciples à monter dans la barque et qu'une tempête se leva.

MATTHIEU 14 : 24-33
  24 " La barque, déjà au milieu de la mer, était battue par les flots, car le vent était contraire.
  25  A la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer.
  26  Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés, et dirent : C'est un fantôme!
Et dans leur frayeur, ils poussèrent des cris.
  27  Jésus leur dit aussitôt : Rassurez-vous , c'est moi ; n'ayez pas peur !
  28  Pierre lui répondit : Seigneur, si c'est toi, ordonne que j'aille vers toi sur les eaux.
  29  Jésus lui dit : Viens. Et Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus.
  30  Mais voyant que le vent était fort, il eut peur ; et comme il commençait à enfoncer, il s'écria : Seigneur sauve-moi !
  31  Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ?
  32  Et ils montèrent dans la barque, et le vent cessa.
  33 Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant Jésus et dirent : Tu es véritablement le Fils de Dieu."  

C'est la foi en Jésus-Christ qui sauve.
Sa prière fut courte, "Seigneur, sauve-moi", mais efficace
car il s'est confié en Jésus le Sauveur.

Au départ la confiance de Pierre est vacillante : au verset 27, Jésus leur dit, "c'est moi, n'ayez pas peur", et Pierre répond d'une manière contradictoire : "Seigneur", donc, il Le reconnaît, mais rajoute "si c'est toi, ordonne que j'aille vers toi sur les eaux."

Combien d'entre nous, sommes comme Pierre ?
Dès que l'on veut mettre notre foi en action, l'ennemi décoche les flèches du doute et de la peur.

C'est pourquoi l'armure du Chrétien d'EPHESIENS 6 : 11-17 est si importante à revêtir :
  11 "Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.
  12 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
  13 C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour
(dans l'épreuve), et tenir ferme après avoir tout surmonté (persévérer dans la position de vainqueur, en Christ).
  14 Tenez-donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice ;
  15  mettez pour chaussures à vos pieds, le zèle que donne l'Evangile de paix ;
  16  prenez par dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ;
  17  prenez aussi  le casque du salut, et l'épée de l'Esprit qui est la parole de Dieu."

Il ne faut pas se tromper de combat : ce n'est pas contre les personnes, mais contre les esprits mauvais que nous avons à lutter.

L'esprit de l'Antéchrist oeuvre partout dans le monde.
1 JEAN 5 : 19
" Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin."

Les bonnes armes que Dieu nous donne à revêtir ne sont pas des armes à feu ou celles des arts martiaux.
Ce sont des armes spirituelles que l'on ne dépose pas au pied de son lit lorsqu'on se couche, car nous devons veiller et prier avec une entière persévérance, résister avec une ferme assurance, sachant que notre "adversaire le diable, rôde comme un lion rugissant cherchant qui il dévorera",
selon 1 PIERRE 5 : 8

Celui qui manque de foi sera une proie facile. 
Celui qui apprend à se défendre avec les armes et les techniques des hommes, restera vulnérable.


Il y a une dizaine d'années maintenant, j'ai eu cette vision :

Le Seigneur, immense dans Sa hauteur, enjambait un large fleuve.
Il y formait une Arche impressionnante et moi je me trouvais sur la berge qui correspondait à son côté gauche , je Le voyais de face.

Il me dit alors : " Avance en pleine eau."
Je lui répondit : " Seigneur, je ne sais pas nager."
Il répéta :  "Avance en pleine eau."
Voyant son insistance, je dis : "Oui, Seigneur !"
Me voilà, rentrant dans le fleuve. Quand l'eau eût atteint mes genoux, ma taille, puis mon cou, je marquais des courts temps d'arrêt car le Seigneur me demandait d'avancer toujours.
A un moment donné, ma tête fut sous l'eau et alors que je pensais que je coulais, je vis une grande main me saisir hors de l'eau et me hisser au niveau de son coeur.
Là je voyais seulement mon coeur qu'Il malaxait entre ses mains.
Au bout d'un moment, il me reposa sur le fleuve et je ne m'enfonçais pas.
Le Seigneur se tourna au-dessus des eaux en sens inverse, et se mit en marche, formant toujours une Arche au dessus de moi, je marchais alors sur les eaux.

J'ai compris que cette vision m'avait été donnée pour m'avertir que Dieu allait travailler mon coeur pour me donner une foi entière, une confiance pleine, une conviction inébranlable en Lui.

Cette vision est pour moi comme une ancre de l'âme, sachant que Dieu est aux commandes et marche devant moi.
Elle est aussi un puissant encouragement à cause de son issue.

Que Dieu soit béni !

Je me souviens aussi des paroles du cantique que j'avais choisies le jour de mon baptême, quelques années auparavant ; elles portaient la même vision.

  "Jour de joie, jour de victoire, il étend sa main d'en haut
    Me retire des grandes eaux, il me saisit et me délivre
     L'Eternel est mon appui devant tous mes ennemis
      Dieu se lève avec éclat et il marche devant moi."

Je considère que ce sont là des "feuilles de route", de la part du Seigneur. Il nous en donne quand on lui obéit.

J'ai déjà connu ces" malaxations" et j'en connaîtrai d'autres, au travers des différentes épreuves auxquelles Dieu m'a soumise pour affermir ma foi. Elle doit être rendue parfaite.

 Le but de notre foi, c'est le salut de notre âme, comme Pierre l'a écrit sous l'inspiration du Saint-Esprit.
1 PIERRE 1 : 3-9
    3 " Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts,
    4  pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux,
    5  à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps !
    6  C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves,
    7   afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable ( qui cependant est éprouvé par le feu), ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus apparaîtra,
    8  lui que vous aimez sans l'avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d'une joie ineffable et glorieuse,
    9  parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi."

ALLELUIA !


Après la chute d'Adam et Eve, Dieu n'a cessé d'éprouver des hommes, au cours des âges, qui furent justifiés par leur foi. Lisez ou relisez HEBREUX 11

Dieu nous teste sans cesse sur notre foi, car l'épreuve de notre foi conduit à la perfection.
Il veut que nous apprenions de plus en plus à dépendre de Lui, à ne plus nous appuyer sur ce qui nous procure confort et sécurité, à sortir de notre barque, à accepter avec joie l'enlèvement de nos biens, car dans un proche avenir, nous ne pourrons que nous attendre à Lui.

JACQUES 1 :2-4
    2 "Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète, les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés,
    3  sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience.
    4  Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son oeuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien."

GLOIRE A DIEU !

Nous devons résister avec une foi ferme, aux ruses, aux tentations, aux persécutions de toutes sortes, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à nos frères et soeurs dans le monde.
Et Dieu nous aide quand Il voit que nous sommes vigilants et que nous plaçons notre confiance en Lui.
PSAUME 34 : 18
  " Quand les justes crient, l'Eternel entend,
     Et il les délivre de toutes leurs détresses."

Rappelons-nous la parabole des dix vierges,
dans MATTHIEU 25, comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent.

C'est l'état de l'Eglise aujourd'hui dans sa grande majorité, l'apostasie en étant la caractéristique.
Les ténèbres s'épaississent autour de nous et voici que partout des trompettes sonnent pour avertir du retour imminent de L'Epoux.

Jésus lui-même posa cette question :
LUC 18 : 8
  " Mais quand le Fils de l'homme viendra, trouvera t-il la foi sur la terre ?"


Même si toutes se réveillèrent et préparèrent leur lampes, cinq d'entre elles n'en avaient pas suffisamment et leur lampes s'éteignaient, faute de ne pas avoir veillé à la provision d'huile.

Quand il n'y a plus l'Esprit, il n'y a plus la lumière, il n'y a plus la vie, il n'y a plus la foi.


Celles qui étaient prêtes entrèrent avec l'Epoux dans la salle de Noces et la porte fut fermée.

  11 " Plus tard, les autres vierges vinrent et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvres-nous.
  12   Mais il répondit : je vous le dit, en vérité, je ne vous connais pas.
  13   Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure."
MATTHIEU 25 : 11-13

L'intimité avec Jésus nourrit notre foi, car elle Lui permet de se révèler à nous,
et nous, d'avoir auprès de Lui, un témoignage favorable
pour s'entendre dire avant l'enlèvement : "Je te connais".

La foi agit avec ses oeuvres et par ses oeuvres la foi est rendue parfaite.

Que chacun d'entre nous puisse dire, comme Paul à Timothée, avant notre départ céleste pour entrer dans la Joie de notre Epoux et Maître :
  7 " J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi.
  8   Désormais la couronne de justice m'est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement."
2 TIMOTHEE 4 : 7-8

Que la grâce soit avec vous !

A Lui soit la gloire aux siècles des siècles ! Amen !

.